Bien choisir son bateau semi-rigide

Par Figaro nautisme
img

Performant, stable, transportable, tout-terrain, abordable, le bateau semi-rigide collectionne les qualités et son architecture se prête à de nombreuses déclinaisons, notamment pour les loisirs. Trouver le modèle qui convient à l'usage que l'on souhaite en faire, c’est choisir le bon programme, la taille, l’aménagement, la motorisation et le tissu des flotteurs.

On distingue trois familles de semi-rigides. La première est constituée des opens destinés à la pêche ou à la plongée, et à ceux qui cherchent un bateau basique, solide et efficace.

La deuxième, la plus grande, regroupe les modèles au registre polyvalent, conçus pour sortir par tous les temps, pour aller loin, mais capables d’offrir un bon niveau de confort, avec un poste de pilotage adapté, des assises pour les passagers et des coffres de rangement.

Enfin, la dernière catégorie, en pleine expansion, est celle des semi-rigides conçus pour un usage familial et notamment pour les loisirs, avec sièges, bain de soleil et un équipement complet. Les plus petits modèles dépassent légèrement les 4 mètres, ils sont destinés à un usage solitaire ou en couple, dans des conditions météorologiques coopératives.

On commence à profiter des qualités marines d’un semi-rigide à partir de 5 mètres. Une taille qui garantit la capacité à sortir lorsque la mer est formée (très variable suivant les modèles). À partir de 6 mètres, on commence à disposer d'assez de place à bord et d'équipements pour se sentir bien en famille et organiser une belle journée au mouillage. Au-delà de 7 mètres, vous êtes à bord d'une unité prête à transporter deux familles pour une belle sortie, et naviguer efficacement en toutes conditions.

Avant tout achat, accordez de l'importance au nombre de places assises et également aux volumes des coffres de rangement. Si vous privilégiez les sorties en famille, pensez aux options bain de soleil, glacière, mini-cuisine, ou pourquoi pas, le WC chimique intégré dans la console des grands modèles. Par ailleurs, n'oubliez pas votre protection, l’idéal étant une console large, un pare-brise haut pour le vent et un t-top ou un taud pour le soleil. Côté motorisation, optez pour la discrétion du 4 temps, ainsi que la puissance conseillée par le constructeur. Enfin, l’hypalon-néoprène est le nec plus ultra pour les flotteurs. Il garantit résistance et longévité.

Derniers articles